La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

L’insomnie, une tradition ancestrale

L’insomnie croquée par notre chroniqueuse. © Marie Hayoz
L’insomnie croquée par notre chroniqueuse. © Marie Hayoz

Marie Hayoz

Publié le 23.04.2022

Temps de lecture estimé : 3 minutes

Partager cet article sur:

Le mot de la fin

Il y a celles qui tournent et se retournent sur leur oreiller au moment du coucher, il y a ceux qui se réveillent à des heures pas possibles pendant que les autres, tous ces autres dorment sur leurs deux oreilles, de leur plus beau sommeil, fanfaronnent de leurs lourds ronflements. Le marchand de sable distribue aux uns des échantillons de plage des Maldives et s’évapore dans un doigt d’honneur pour ceux qui restent, les oubliés des nuits paisibles.

Ça commence toujours un peu pareil, un bruit, un truc, un clic ou un clac et déjà une paupière se soulève. Au premier temps de la valse de l’insomnie, tous les dénis sont permis. Je vais me rendormir, deux respirations à peine, pas un mouvement, ne pas se faire repérer par ce deuxième œil qui menace de s’ouvrir lui aussi.

À quoi je rêvais déjà? U

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • Afrique de l’Est

    L’IMAGE DU JOURA l’instar de cet éleveur, des milliers de Massaïs ont dû quitter la région de Loliondo, une ville située dans le nord de la Tanzanie, sous la...
  • pictogramme abonné La Liberté La Singine condamne la Chine

    Le mot de la fin Les autorités d’Appenzell Rhodes-Extérieures critiquent vivement la Cour suprême des Etats-Unis. Selon elles, sa décision de mettre fin au...
  • pictogramme abonné La Liberté L’ère du totalitarisme de l’attention

    Le mot de la fin Vous saviez que vous pouviez désactiver les deux petits bidules bleus sur WhatsApp? Bien sûr que vous le saviez, comme toujours, j’arrive...
  • Petit miracle soudanais

    L’IMAGE DU JOURPubliées en 2020, les photos de plusieurs lions affamés dans un parc de Khartoum avaient fait le tour du monde. A l’origine de cette campagne,...
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11