La Liberté

Le secret des pierres qui roulent

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Les Stones et l’humilité des grands: eux ont toujours placé leur art au-dessus de leurs petites personnes. © Keystone
Les Stones et l’humilité des grands: eux ont toujours placé leur art au-dessus de leurs petites personnes. © Keystone
Partager cet article sur:
08.06.2020

jean-philippe bernard

Le mot de la fin

C’est peu dire que la nouvelle qui suit me met en joie. Je descends de la table sur laquelle je danse et je m’explique: Living In A Ghost Town, étrange complainte tout au long de laquelle un harmonica gémit aux côtés d’une paire de guitares refusant de choisir entre blues et funk, traîne aux premières places du hit-parade mondial. Les Rolling Stones en sont les auteurs.

Défiant le temps, les modes, le «plus grand groupe rock du monde» a mis en ligne ce récit d’une déambulation au cœur d’une ville fantôme sur fond d’harmonica spectral. Parce que ce titre enregistré en vue d’un album attendu depuis des lustres se révèle parfaitement en phase avec l’époque si curieuse que nous vivons.

Bien vu, les pirates: alors que tant de leurs jeunes confrères nous bassinent avec leurs mini-conc

Articles les plus lus
suivez-nous sur insta

 

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00