La Liberté

Les bonnes et mauvaises manières

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Cette petite mange mal et a les coudes sur la table, mais ne comptez pas sur notre chroniqueuse pour la reprendre… © DR
Cette petite mange mal et a les coudes sur la table, mais ne comptez pas sur notre chroniqueuse pour la reprendre… © DR
Partager cet article sur:
05.12.2019

Marie Hayoz

Le mot de la fin » Pendant que je cherche mes clés dans mon sac à main, deux voisines refont le monde dans le hall de mon immeuble, sociologie de boîte aux lettres et bichons frisés. Elles sont unanimes, leur sentence est irrévocable, la politesse se perd, ah ça oui ma bonne dame!

On les entend souvent, ces Nostalgiques de Rothschild, se plaindre qu’il n’y a plus de politesse, que c’était mieux avant. En bonne représentante de la génération Y, je désapprouve.

Déjà, pour ce qui est d’avant, je n’étais pas née. Décemment, ça ne pouvait donc pas être mieux. Ensuite, si cet argument vous paraît court, déconstruisons un peu le mythe des bonnes et mauvaises manières.

La politesse se définit comme un ensemble de codes de comportements qui facilite les relations interpersonnell

Articles les plus lus
suivez-nous sur insta

 

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00