La Liberté

Notre-Dame des touristes

L’assemblée des touristes agenouillée. © Keystone
L’assemblée des touristes agenouillée. © Keystone
20.04.2019

jean ammann

Le mot de la fin

Bon, cela prendra un peu plus de temps que les promesses christiques: «Détruisez ce temple, et en trois jours je le relèverai!» avait lancé Jésus, qui, en charpentier, ne doutait pas de ses capacités manuelles (Jean, 2: 13-22). Trois jours, il ne faut pas rêver, c’est le temps qu’il faut pour monter une tente-remorque Trigano Cheverny. Mais dans cinq ans, dans dix ans, Notre-Dame de Paris fendra les flots de la Seine pour que s’ébaudissent les touristes en culottes courtes posés au bout de leur perche à selfie.

Que pleuraient ces milliers de gens en ce lundi soir fuligineux? Le lieu saint? En 2010, la proportion des Français qui assistaient à la messe était de 4,5%! En 2015, la moitié des Français se déclaraient sans religion et 40% d’entre eux revendiquaient leur athéisme. Quand on visite ce qu’il est

Articles les plus lus
Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois

25 articles par mois, l’info qu’il vous faut quand il faut. Pour ceux qui savent exactement ce qu’ils veulent.

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00