La Liberté

Qui pourrait oublier Augustine?

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Nathalie Roussel, la gracieuse Augustine dans La Gloire de mon père aux côtés de Philippe Caubère et Julien Ciamaca. © DR
Nathalie Roussel, la gracieuse Augustine dans La Gloire de mon père aux côtés de Philippe Caubère et Julien Ciamaca. © DR
Partager cet article sur:
24.07.2021

Lise Michel

Le mot de la fin

Vous êtes-vous déjà demandé ce que faisait Augustine, l’inoubliable maman de Marcel Pagnol dans ses romans autobiographiques, en ce mois de vacances scolaires? Elle concocte des pique-niques originaux et sains? Elle fourre des sacs de linges, rassemble crème solaire, antimoustique et costumes de bain? A coup sûr, elle prépare déjà les valises de la famille entière.

Augustine, mais qui? Toi, la maman patiente et aimante. Vous, les mères sur les rotules dès le mois de juin déjà. En cause les changements d’horaire, les éprouvants préparatifs de voyage et les sorties à tout va de vos bambins adorés.

L’école c’est super, mais ce n’est jamais assez long pour certains et bien trop pour vos enfants. Eux, ce sont les grandes vacances qu’ils lorgnent depuis Pâques. Ils n’ont attendu qu’une chose: gambader à leur guise et planifier des chasses au trésor dans le quartier, ne plus avoir d’horaire, de contraintes ou de devoirs de mathématiques.

Augustine, elle a

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00