La Liberté

Râler est bien un sport d’enfant gâté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
«Vivement l’hiver!» se dit-il dans un coup de chaud. DR
«Vivement l’hiver!» se dit-il dans un coup de chaud. DR
Partager cet article sur:
18.08.2020

angélique eggenschwiler

Le mot de la fin

Il a fait chaud et il fera encore chaud. Très chaud. Et comme à chaque canicule, celle-ci draine avec elle son lot de râleurs: «Fait chaud hein? – M’en parle pas, vivement cet hiver!» Pour une population qui pose des chaînes à neige de septembre à mi-juin, je nous trouve petits joueurs.

C’est vrai, nous bravons des mois de novembre à vous cryogéniser un ours polaire, nous survivons aux chaussettes en laine, aux saints de glace et au mois de janvier pour finalement nous réfugier dans les grottes de Vallorbe dès que le thermomètre passe la barre des vingt-trois degrés. Ça va, le lac de Neuchâtel est à vingt-quatre, ce n’est pas la fin du monde non plus. Et puis bon, ce n’est pas comme si ça nous arrivait souvent en Suisse, l’été.

De manière générale, je tro

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00