La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Si nous discutions de la méthode…

Vendredi dernier à Londres, deux militantes du mouvement Just Stop Oil ont jeté de la soupe sur les Tournesols de Vincent van Gogh. © Keystone
Vendredi dernier à Londres, deux militantes du mouvement Just Stop Oil ont jeté de la soupe sur les Tournesols de Vincent van Gogh. © Keystone

Angélique Eggenschwiler

Publié le 22.10.2022

Temps de lecture estimé : 3 minutes

Partager cet article sur:

Le mot de la fin

Il y a exactement une semaine à la même heure, enfin à un jour et tout un tas d’heures près, Van Gogh se faisait entarter à la National Gallery de Londres. Ou plutôt «en-souper», «en-Knorrer», «en-bouillon-cubiser»… Bref, il y a une semaine, des activistes décidaient d’assaisonner ses Tournesols à la soupe à la tomate. Au nom du climat je crois, quoique je ne mesure toujours pas bien la responsabilité du peintre néerlandais dans la production britannique de combustibles fossiles.

Visiblement, c’est tendance de s’en prendre aux œuvres d’art. A Melbourne, Picasso s’est retrouvé du jour au lendemain avec deux grosses paluches scellées à son Massacre de Corée; il y a quelques années, le pauvre Eugène Delacroix a vu sa Liberté guidant le peuple customis

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • pictogramme abonné La Liberté Philippe était toujours en soirée

    Le mot de la fin Le bistrot allait fermer et nos négociations pour une tournée supplémentaire étaient tombées à plat. Le patron nous avait indiqué le chemin...
  • pictogramme abonné La Liberté Quarante-cinq tours aux Trois Tours

    Le mot de la fin Parmi mes disques les plus anciens, j’ai une tendresse particulière pour un Super 45 tours dédicacé par Arlette Zola en 1967: Il était une...
  • pictogramme abonné La Liberté Les souvenirs et les radiateurs

    Le mot de la fin Ce sont deux vieilles amies qui se croisent au cours d’une soirée. Elles se souviennent en chœur, à haute voix et pour toute l’assemblée....
  • pictogramme abonné La Liberté Tant de bienveillance est malaisant

    Le mot de la fin Rien ne va plus et tout va mal. La preuve, si besoin était: il y a une épidémie de bienveillance et elle fait rage à Boboland. Nous...
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11