La Liberté

Blatter a un message pour Dieu

Partager cet article sur:
11.02.2015

«Bienvenue au club!» • Nous sommes en 2035: Sepp Blatter (99 ans) vise un dixième mandat à la tête de la FIFA. Et ce matin-là, il téléphone en haut lieu…

Pascal Bertschy

– Allô, ici le secrétariat du Paradis, je vous écoute.
– Bonjour madame, j'aimerais parler s'il vous plaît à Dieu.

– C'est de la part de qui?
– Mon nom est Sepp Blatter, j'appelle de Zurich.

– Notre Seigneur Tout-Puissant est absent toute la journée, je regrette, Il ne sera joignable qu'à partir de demain.
– Est-il possible de Lui laisser un message?

– Bien sûr, monsieur, votre message concerne-t-il la religion?
– Oui, la première des religions existant sur la planète Terre.

– Ah je vois, vous êtes un représentant de l'islam...
– Non madame, je suis président de la FIFA et je m'occupe de football. La religion qui compte quatre ou cinq fois plus de fidèles que l'islam…

– D'accord, et que dois-je transmettre à Notre Seigneur Tout-Puissant?
– Dites-lui que Sepp le félicite très humblement de Sa trouvaille.

– Je note, mais de quelle trouvaille s'agit-il?
– Eh bien avoir incité le pape François à démissionner de ses fonctions vaticanes en 2033 pour mieux postuler aujourd'hui à la présidence de la FIFA, c'est bien joué. M'opposer un saint homme, c'est-à-dire un adversaire impossible à discréditer, bravo! Dites bien à Notre Seigneur que je lui tire son chapeau pour cette manœuvre destinée à m'empêcher d'accomplir un dixième mandat.

– Très bien monsieur, et c'est tout?
– Non, madame. Outre ces félicitations, veuillez transmettre aussi à Notre Seigneur que Sepp se permet de Lui rappeler l'existence de certains documents…

– Des documents…
– Des documents en ma possession, c'est cela, et ils concernent quelqu'un de très, très, très haut placé.

– Et quel est le nom de ce haut responsable?
– Inutile de le préciser, Lui saura de qui je parle. Notez simplement qu'au cas où l'ancien pape François maintiendrait sa candidature contre moi, je serais au regret de devoir rendre publics ces documents…

– Rendre publics ces documents, très bien…
– Oui, et veuillez Lui indiquer que la presse mondiale serait ravie d'apprendre les motifs exacts qui ont conduit ce quelqu'un de très, très, très haut placé à mettre souvent des centaines de millions d'hommes à l'épreuve…

– A l'épreuve, oui...
– Et ce quelqu'un, témoignages embarrassants à l'appui, n'a pas hésité à provoquer divers déluges, cyclones, tremblements de terre, tsunamis, famines, épidémies, tout en laissant faire de multiples guerres et même l'élection d'Eveline Widmer-Schlumpf au gouvernement suisse. Bref, précisez bien que la presse mondiale se ferait une joie de révéler les raisons précises qui ont poussé cet esprit très, très, très haut placé à céder à ses sautes d'humeur et à déclencher tant de catastrophes pour éprouver l'humanité. Voilà, madame, tel est mon message…

– Parfait, il sera transmis, mais je ne peux vous promettre une réponse de la part du Tout-Puissant. Comme vous le savez, les voies de Notre Seigneur sont impénétrables...
– Oui, madame, je le sais. Ici-bas, sans vouloir blasphémer ou me vanter, je me suis d'ailleurs inspiré plus ou moins de cette idée en rendant les voies de la FIFA impénétrables. 

– Très bien, monsieur, je vous remercie de…
– C'est moi qui vous remercie de votre amabilité, chère madame, et je vous souhaite une bonne journée. Euh, pardon, je voulais dire: une bonne éternité.
– A vous aussi, monsieur Blatter, bonne éternité!

***

=> Retrouvez d'autres chroniques de Pascal Bertschy en cliquant ici

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00