La Liberté

Filer à l’anglaise, définition

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Partager cet article sur:
17.05.2019

Liverpool, mardi passé. Arrivé sans billet pour la demi-finale retour de Ligue des champions, je commets un achat compulsif auquel ne succombent pas mes deux acolytes de voyage, portés par le maigre espoir de trouver une «combine» last minute. Bien vu: le premier miracle de la soirée intervient deux heures avant le coup d’envoi. Trois invitations VIP – gratuites, merci le réseautage – tombent du ciel. Les deux opportunistes jubilent, je réponds par un sourire forcé. Me reste plus qu’à revendre le ticket qu’on m’a déjà revendu beaucoup trop cher. Un jeu d’enfant, pense-t-on: devant Anfield, les acheteurs se bousculent. Les négociations commencent… Et là, c’est le drame! Feignant de demander où se situe la place, un scélérat arrache le précieux sésame de mes mains pas assez vigilantes avant de disparaître dans la foule. Médusée et peu orgueilleuse, sa victime le laisse filer à l’anglaise et s’en va se gaver, chez les VIP, de petits-fours pour oublier. Score final? Liverpool: 4. Barcel

Articles les plus lus
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00