La Liberté

La gueule de bois des plantes

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Partager cet article sur:
06.08.2020

Si un remake de Mon beau-père et moi voit le jour, le cher et tendre d’une amie aurait de bonnes suggestions à condition que le film soit baptisé Ma belle-sœur et moi. Le souci diplomatique a eu lieu en 2019. La belle-sœur hébergeait le couple après une soirée bien arrosée. Le lendemain, les tourtereaux repartent avec leurs affaires. Toutes? Non, une bouteille d’eau est restée abandonnée. Chic, se dit la sœur, ce sera parfait pour les plantes. C’est après avoir vidé le récipient qu’elle sent une odeur étrange… Un peu plus tard, ses chers végétaux passaient l’arme à gauche. Eh oui, selon mon amie, la vodka est aux plantes ce qu’une balle de pistolet est aux humains. Il n’en fallait pas plus pour me rappeler une autre histoire: la fois mémorable où une grand-tante nous avait offert un sirop, à mon frère et moi, alors que nous étions enfants. J’ai dû mon salut à mon frangin qui a dit: «Il a une drôle d’odeur ce sirop.» La grand-tante avait confondu la bouteille d’eau avec celle de schn

Articles les plus lus
suivez-nous sur insta

 

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00