La Liberté

Le repas de drôles d’animaux

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Partager cet article sur:
27.05.2019

Installée dans le train, je croque dans ma carotte d’apéro. Mon voisin me dévisage comme si j’étais une créature tenant plus du lapin que de l’humain. Je me tourne vers la fenêtre pour admirer les collines, mon instinct animal reprenant le dessus, loin de toute tentative d’intimidation sociale. Le soudain raffut en face de moi me tire de mes rêveries champêtres: c’est au tour de mon compagnon de voyage de se sustenter. Fouillant telle une fouine au fond d’un sac plastique, il en extrait une boîte en plastique sur laquelle est collée une petite pochette en plastique contenant des couverts en plastique. Il retourne les divers emballages à la recherche de l’accès à la nourriture, se léchant intérieurement les babines. La boîte ouverte, il arrose la verdure bien présentable au fond de son écuelle en plastique de sauce à salade soigneusement contenue dans cinq petits sachets qu’il ouvre avec fébrilité, les doigts glissants. Il peut enfin manger, comblé. Les pendulaires sont décidément de

Articles les plus lus
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00