La Liberté

On se croit seul chez soi et on ne l’est pas

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Partager cet article sur:
27.01.2021

Le télétravail est une aventure. Qui fait voir son chez-soi sous un jour nouveau, offre des compagnies inattendues. Celle de l’aspirateur robot, par exemple. Au fil des semaines, cet engin meuble vos milieux d’après-midi. Tût toudi tût! Le robot fait ça, tût toudi tût, et entame sa tournée. C’est Madame qui l’a acheté et réglé. Seulement, la journée, elle travaille à l’extérieur et n’est pas là pour l’entendre. Tût toudi tût, et vraoum et vraoum. Les bons jours, vous soupirez dans un nuage d’exaspération. Les autres jours, ce bidule vous donne envie de le balancer par la fenêtre. Vous vous retenez. Trop peur de devoir passer vous-même l’aspirateur après ça? Certains émettront cette hypothèse, peut-être pas si éloignée de la réalité, mais la vérité est ailleurs. Si l’engin continue de vous narguer avec ses tût tût toudi tût, il le doit à votre flamme: elle tient beaucoup à ses services. Et si vous touchiez à un seul de ses boulons, forcément, la paix du ménage en serait menacée. A qu

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00