La Liberté

Sa drôle de façon de voir le sport

19.03.2019

Et Federer? C’est fou d’être aussi affûté à 37 ans, non? Voilà, vous venez de lancer la conversation sur Federer. Vous êtes essoufflé, cuit même, mais faites l’effort de parler de sport. Pourquoi n’en parleriez-vous pas? Vous adorez le sport. Et vous êtes même en tenue de sport, tout comme cet homme! Frank, il s’appelle, mais Federer ne semble pas l’intéresser. Aussi, en vous épongeant le visage, vous déviez sur Cristiano Ronaldo. Vous, à propos du brio de Cristiano, vous n’avez plus de mots. «Ah…» fait Frank. En essayant de reprendre votre souffle, vous tentez Liverpool, Genève-Servette et d’autres sujets. En vain. Non seulement vous transpirez, mais vous avez l’air de le faire suer. Du reste, Frank finit par vous couper: «Liverpool, je m’en fous.» Ce qu’il veut, maintenant que vous avez fini vos trois premiers exercices, c’est que vous passiez au quatrième. Il veut vous voir faire du sport et non en parler. C’est là que vous réalisez: les gars qui tiennent un fitness, question spo

Articles les plus lus
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00