La Liberté

«Comment fait-on les bébés?»

Les questions de nos chères têtes blondes peuvent parfois nous prendre au dépourvu. © Aldo Ellena
Les questions de nos chères têtes blondes peuvent parfois nous prendre au dépourvu. © Aldo Ellena
25.07.2016

Lors d’une fête de famille, nous étions tous, adultes et enfants assis autour de la table. Les adultes discutaient de l’arrivée d’un bébé dans la famille. Profitant d’un instant de silence, Antoine, 5 ans, posa cette question: «Mais, au fait, Pierre et Sophie, ils ont fait comment pour faire ce bébé? Malaise.

Nous nous sommes tous regardés, un peu surpris et gênés, et j’ai rapidement proposé à Antoine que l’on en reparle à la maison. Les adultes se sont sentis soulagés et Antoine avait l’air satisfait. Cela fait plusieurs semaines et ni moi, ni Antoine n’avons abordé ce sujet. Je ne voudrais pas trop lui en dire et en même temps, je trouve sa question pertinente.

Il est important de s’intéresser à la question de l’enfant avant de penser à la réponse. Que souhaitait Antoine? Connaître comment se décide-t-on à avoir un enfant? Savoir  comment le bébé se trouve dans le ventre de Sophie ? Comment il grandit? Seul Antoine peut nous renseigner sur ses motivations. «Et toi, qu’est-ce que tu sais déjà?» Laisser parler l’enfant et s’intéresser à ce qu’il sait déjà nous permet d’être en lien avec lui, d’évaluer sa façon de s’exprimer et ce qui l’intéresse vraiment. Cela nous permet aussi d’enregistrer les mots qu’il utilise et de choisir un vocabulaire adapté, pour lui répondre.

Donner des réponses adaptées

Une réponse simple suffit à satisfaire la curiosité de l’enfant. Et si Antoine a besoin de savoir comment le bébé entre dans le ventre de Sophie, on peut lui répondre : «pour faire un bébé, il faut un homme et une femme qui s’aiment. L’homme donne une petite graine qui rencontre un petit œuf dans le ventre de la femme. Cette petite graine et ce petit œuf mis ensemble deviennent un bébé et l’homme et la femme, un papa et une maman». Le message reçu est qu’il faut un homme et une femme qui se choisissent pour faire un enfant. Cette information ne demande qu’à être complétée au fur et à mesure de ses questions et de son développement.

Parler de sexualité avec son enfant est important. Il s’agit de regarder avec ses yeux, et non de l’exposer à la sexualité des adultes, et de comprendre ce qu’il peut concevoir. L’enfant se pose des questions de son âge, à nous de lui apporter des réponses de son âge.

>> Ces histoires sont des « séquences » extraites des rencontres que l’Education Familiale organise dans le canton. Elles traitent des compétences éducatives des parents.

Articles les plus lus
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00