La Liberté

Comment lire sur les lèvres?

Partager cet article sur:
28.09.2021

C’est le mercredi 8 septembre 2021, la nouvelle frappe: le certificat Covid prend son envol et sera obligatoire dans les structures publiques intérieures dès le lundi suivant. Je suffoque. J’espère entrevoir un futur proche où les masques tomberont et la joie spontanée reviendra petit à petit, mais…

Je suis coincée entre la tristesse que les autres ne disposent plus du choix de leur corps et que la vaccination ou le test soit une condition à remplir pour être démuselé de cette bande de tissu étouffante. Non pas pour moi, mais pour vous. Parce que oui, j’ai besoin de voir les lèvres. Ce n’est pas leurs formes ou encore leurs couleurs variées qui m’intéressent, mais l’articulation et les expressions du visage.

En tant que grande partisane de la lecture labiale depuis ma naissance, il m’est primordial de lire sur les lèvres pour comprendre. Alors après deux ans de pandémie, deux ans à comprendre à moitié ce que mon interlocuteur me dit avec une voix étouffée et non articulée, j’aspire à pouvoir comprendre ce que les gens vont me raconter à pleines lèvres. Les babillages ne ressembleront peut-être plus à «C’est du kiki» et céderont la place à «Je suis ici» ou encore à pleins d’autres surprises auditives.

Ce qui me rassure, c’est que d’autres entendants sont parfois piégés, eux aussi, par la voix fluette d’un collègue en manque de confiance en lui et remarquent que les sons graves et le ton digne d’un tremblement de terre sont bien plus audibles que ce qu’il n’y paraissait.

Finalement, comme toujours, je me rends compte que je ne suis pas si seule, mais que mon handicap est bien présent.

Delphine Marro, Courtepin

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00