La Liberté

Covid ou quand l’Académie française nous fait sourire

Partager cet article sur:
08.07.2020

Après deux mois durant lesquels s’est établi l’usage de parler de Covid au masculin, l’Académie française demande qu’on le désigne désormais comme la Covid, car le «d» final, abrégé de «disease» en anglais, signifie qu’il s’agit d’une maladie.

Premier sourire: les académiciens gardiens de la langue française se réfèrent à l’anglais pour tenter de la corriger et de nous corriger.

Deuxième sourire… qui tourne vite à l’éclat de rire: en réalité, dans la langue anglaise, «disease» n’est pas féminin, mais neutre. Il semble que tous l’ignoraient, au sein du groupe d’académiciens réunis pour débattre du sujet.

Troisième sourire, lorsqu’on entend à la radio ou à la télévision des annonceurs ou commentateurs hésiter, et se reprendre, pour passer du Covid à la Covid.

S’il vous plaît, ne vous fatiguez plus, puisque c’est l’Académie qui s’est trompée! Avis aussi aux journalistes de presse.

Roger Pasquier, Bulle

Articles les plus lus
suivez-nous sur insta

 

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00