La Liberté

Capitalistes

Capitalistes
Capitalistes
20.04.2019

Littérature » Emile Zola a maintes fois inspiré la BD. Et c’est tant mieux. Avec La Curée, l’efficace duo Stalner-Simon adapte avec diligence le deuxième volume de la monumentale saga des Rougon-Macquart. Nous sommes en 1852, au lendemain du coup d’Etat de Napoléon III. Le rural Aristide Saccard investit Paris avec une seule visée: s’enrichir coûte que coûte. Tricher, voler, mentir, manipuler. Le flibustier ne s’embarrasse pas pour se goinfrer du grisbi qui suinte des travaux haussmanniens. Condensé cinématographique avant l’heure d’Eyes Wide Shut et des Loups de Wall Street, La Curée met en scène les débuts du capitalisme sauvage. De l’or et de la chair, comme le décrivait Zola. Un album d’excellente facture qui n’a pas d’odeur. SJ

> Stainer/Simon, d’après Zola, La Curée, Les Ar&egrav

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

Même sujet
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00