La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Intelligence artificielle: Bande dessinée: au bord de la planche, le point de bascule

Les dessinateurs et scénaristes de BD vont-ils disparaître dans la tornade de l’IA? Celle-ci va-t-elle faire éclater les bulles et cases traditionnelles?

Les images de la bande dessinée initial_A., signée Thierry Murat, ont été générées avec l’aide du programme Midjourney. © Thierry Murat/Log Out éditions, 2023
Les images de la bande dessinée initial_A., signée Thierry Murat, ont été générées avec l’aide du programme Midjourney. © Thierry Murat/Log Out éditions, 2023
Publié le 09.02.2024

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Les deux dernières années ont été un point de bascule qui a affolé l’univers du neuvième art. La faute entre autres à ChatGPT – qu’on ne présente plus – et à Midjourney, un logiciel diablement efficace qui génère des créations visuelles à partir de textes.

En 2022, le renommé créateur américain Carson Grubaugh ouvre la boîte de Pandore avec The Abolition of Man. Démarche qui questionne l’art, cette impressionnante fable dystopique explore l’effacement des humains par les machines. La même année, dans le même pays, Steve Coulson – aucune expérience de dessinateur au compteur – cosigne avec ses amis logiciels The Bestiary Chronicles. Gratuite, cette BD raconte le combat qui oppose l’humanité aux monstres qu’elle a créés. Le publiciste en est persuadé: l’IA va radicalement changer le processus de narration dans l’industrie de la BD.

Au Japon, les héritiers de feu le maître Osamu Tezuka ont confié en 2023 la suite des sombres aventures du chirurgien Black Jack à des logiciel

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11