La Liberté

L’amour du foot du dimanche et des troisièmes mi-temps

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Partager cet article sur:
20.02.2021

BD » A l’heure où le sport amateur est hors-jeu malgré lui, à l’heure où les stades municipaux se meurent d’ennui, voilà un album qui mettra du Fortalis au cœur à bon nombre de lecteurs. Après sa déclaration d’amour au vélo – Petit traité de vélosophie, paru en 2020 – Didier Tronchet évoque son inextinguible passion du football. Mais pas n’importe lequel. Pas celui des riches et des divas: le foot du dimanche et des troisièmes mi-temps.

Le père des impayables Raymond Calbuth et Jean-Claude Tergal – deux anti-héros qui l’ont révélé au public – signe une béate ode au ballon rond de talus. Si Didier Tronchet est devenu dessinateur plutôt qu’attaquant international, ce n’est pas un hasard. Mais ses pieds carrés ne l’ont jamais empêché de se délecter de l’odeur du cuir depuis des décennies. «La fin du match est une petite mort pire que la grande, car elle vous laisse seul, en sueur et conscient que dimanche prochain, c’est dans mille ans», écrit-il dans sa préface. Et de poursuiv

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00