La Liberté

Amour, glace et cruauté

Margot Robbie brille dans Moi, Tonya, et pas uniquement à cause des costumes kitsch à paillettes. © Ascot Elite
Margot Robbie brille dans Moi, Tonya, et pas uniquement à cause des costumes kitsch à paillettes. © Ascot Elite
28.02.2018

Un faux documentaire drôle et impitoyable raconte la patineuse Tonya Harding

Olivier Wyser

Moi, Tonya » La star américaine du patinage artistique Tonya Harding est la première femme à avoir réussi un triple axel aux championnats du monde, en 1991. Ce n’est pourtant pas pour ses exploits sur la glace que l’Histoire retiendra son nom. Trois ans plus tard, juste avant les Jeux olympiques de Lillehammer, en Norvège, l’agression de sa rivale Nancy Kerrigan a gravement entaché la réputation de Tonya Harding, impliquée avec son mari et son garde du corps dans cette sale histoire de jambe brisée à grands coups de matraque télescopique. Film biographique, Moi, Tonya ne prétend pourtant pas faire la lumière sur cette affaire peu reluisante qui a conduit à l’exclusion de la patineuse de la fédération américaine de patinage et qui a précipité la fin de sa carrière. En effet, les témoignages des protagonis

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

Même sujet
Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00