La Liberté

Des zombies et des femmes

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Mama Sané hante Atlantique avec toute la force de sa présence juvénile. © Trigon Film
Mama Sané hante Atlantique avec toute la force de sa présence juvénile. © Trigon Film
Des zombies et des femmes
Des zombies et des femmes
Partager cet article sur:
04.12.2019

Grand Prix du jury à Cannes, Atlantique conte l’émigration à travers le fantastique

Olivier Wyser

Atlantique » Film politique surréaliste et poétique. Thriller onirique enraciné dans la poussière des rues de Dakar. Fable sociale peuplée de zombies. Impossible de saisir en quelques mots cet Atlantique, qui a fortement divisé la critique au Festival de Cannes, où il a néanmoins remporté le Grand Prix du jury. La jeune réalisatrice franco-sénégalaise Mati Diop livre en guise de premier long-métrage – après une ribambelle de courts et de moyens, notamment le documentaire Mille Soleils en 2013 – une énigme aux images somptueuses et sur le fond résolument ambitieuse.

Tout commence à Dakar sur le chantier d’une de ces tours de verre futuristes dont les projets fleurissent dans la capitale sénégalaise. Souleiman (Ibrahima Traore) est un ouvrier qui, comme tant d’autres, n’a pas reçu son salaire depuis d

Même sujet
suivez-nous sur insta

 

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00