La Liberté

Il en aurait pensé quoi, Truffaut?

Conférence de presse au début du Festival de Cannes, même les vedettes prennent des photos… Il n’y en a jamais assez. © Keystone
Conférence de presse au début du Festival de Cannes, même les vedettes prennent des photos… Il n’y en a jamais assez. © Keystone
15.05.2019

Thierry Jobin*

L’odeur de la Palme au petit matin

Quelle bénédiction d’avoir emporté, en remède patience avant que le Festival de Cannes démarre vraiment et sous une pluie discontinue depuis la cérémonie d’ouverture, le magnifique ouvrage qui réunit les chroniques écrites par François Truffaut entre 1954 et 1958 pour l’hebdomadaire Arts-Spectacles. Ça vient d’être publié par Gallimard. Truffaut a alors entre 22 et 26 ans et il n’est pas encore cinéaste. C’est un jeune critique et, sacrebleu, quelle plume, quel culot, quel vachard!

Le plus marrant à lire, dans le contexte de l’actuelle 72e édition, ce sont, évidemment, ses couvertures de Cannes, de la 7e à la 11e édition. Cannes 1955, par exemple: «A l’issue du festival, des prix honorifiques seront distribués; le meunier, son fils, de m&ec

Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

Même sujet
Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00