La Liberté

Il était une fois à Brooklyn

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Christopher Wallace alias The Notorious B.I.G. (à g.) avec 50 Grand, le DJ qui l’a poussé à quitter la rue pour la musique. © Netflix
Christopher Wallace alias The Notorious B.I.G. (à g.) avec 50 Grand, le DJ qui l’a poussé à quitter la rue pour la musique. © Netflix
Partager cet article sur:
02.03.2021

Un documentaire Netflix raconte l’histoire passionnante du rappeur The Notorious B.I.G.

Olivier Wyser

Biggie, I Got a Story to Tell » C’est une tragédie américaine taillée pour le cinéma. C’est l’histoire de l’ascension d’un petit gars des bas-fonds de Brooklyn et qui va atteindre une gloire et une reconnaissance internationale avant d’être brutalement assassiné par balles à l’âge de 24 ans, à Los Angeles en 1997. Son nom: Christopher Wallace, alias le rappeur The Notorious B.I.G., Biggie Smalls pour les intimes… Un génie de la rime depuis longtemps adoubé par l’intelligentsia musicale états-unienne et intronisé au Rock and Roll Hall of Fame en novembre 2020, le panthéon de la musique américaine.

Aujourd’hui, Netflix sort un passionnant documentaire consacré à cet artiste hors norme, réalisé par Emmett Malloy, clippeur qui a officié pour les plus grands (Metal

Même sujet
Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00