La Liberté

L’amour sans crier gare

Sous le soleil de Sicile, un quadragénaire désabusé (l’excellent Bruno Todeschini) réapprend à aimer et à s’ouvrir aux autres. © Filmcoopi
Sous le soleil de Sicile, un quadragénaire désabusé (l’excellent Bruno Todeschini) réapprend à aimer et à s’ouvrir aux autres. © Filmcoopi
L’amour sans crier gare
L’amour sans crier gare
08.03.2017

Rolando Colla explore avec subtilité les débuts d’une passion balbutiante

Eric Steiner

Sette giorni »   Même si son nom n’est pas très connu du grand public, Rolando Colla, né en 1957 à Schaffhouse de parents italiens, fait déjà presque partie des vétérans du cinéma suisse, auteur en une trentaine d’années de cinq longs-métrages de fiction et de plusieurs documentaires et de téléfilms. Son précédent long-métrage, Jeux d’été (2011), avait pour cadre les splendides paysages de la Maremme, sur la côte toscane, et racontait le difficile apprentissage de la vie d’un jeune adolescent confronté à la violence paternelle. Avec Sette giorni, Rolando Colla reste en Italie mais descend encore plus au sud pour filmer la naissance d’une relation passionnelle entre deux quadragénaires qui pensaient pourtant en avoir fini avec l’amour.

Sur une petite île de Sicile, Ivan, u

La lecture de cet article requiert un accès numérique

Lire cet article

et accéder à l'ensemble du site de La Liberté :

CHF 2.70

Valable 24 heures pour l'ePaper,
tous les articles,
les archives depuis 2006

Je suis déjà abonné à La Liberté en version numérique

Connexion sur mon compte
Mot de passe oublié ?
Découvrez nos offres
Offres abonnements La Liberté

Accéder en tout temps à nos contenus numérique grâce aux abonnements Premium (papier + numérique) et Numériques

Premium
Découverte dès
Fr. 19.00/mois
Numérique
Découverte dès
Fr. 13.00/mois
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / Case postale 208 / 1705 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00