La Liberté

Le retour des enfants terribles

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Ibáñez Serrador transgresse deux tabous: les enfants criminels et les meurtres d’enfants. Carlotta Films
Ibáñez Serrador transgresse deux tabous: les enfants criminels et les meurtres d’enfants. Carlotta Films
Partager cet article sur:
28.10.2020

Le Festival de films de Fribourg propose de découvrir un chef-d’œuvre oublié du cinéma de genre

Olivier Wyser

Cinéma » Qui pourrait tuer un enfant? C’est la question épineuse que pose le film Les révoltés de l’an 2000, chef-d’œuvre de l’Espagnol Narciso Ibáñez Serrador – de son titre original on ne peut plus évocateur ¿Quién puede matar a un niño? Ce film de genre mythique de l’année 1976 revient sur les écrans sous l’impulsion du Festival international de films de Fribourg (FIFF) qui le proposera au public lundi 2 novembre prochain, au cinéma Rex, à Fribourg, à 20 h 30.

L’occasion de voir sur grand écran une œuvre complexe au suspense hitchcockien et qui distille une horreur sourde inspirée de La nuit des morts-vivants de George Romero. Mais qui propose aussi une réflexion subversive sur la violence. Un film-choc non pas par sa violence graphique, élégamment contenue, mais plu

Même sujet
Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00