La Liberté

Le rire était son arme

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Le rire était son arme
Le rire était son arme
Le rire était son arme
Le rire était son arme
Le rire était son arme
Le rire était son arme
Partager cet article sur:
28.11.2020

Le cinéaste Philippe de Broca se découvre dans un beau livre préfacé par Jean-Paul Belmondo, l’ami de toujours

Olivier Wyser

(legende)Parution » Philippe de Broca (au centre) sur le plateau des Tribulations d’un Chinois en Chine avec Jean-Paul Belmondo (de dos, à droite). Ci-dessous deux grands succès, Cartouche (1962) et L’Africain (1983). Neva Editions

«Le rire est la meilleure défense contre les drames de la vie.» Cette maxime de Philippe de Broca résume à merveille l’état d’esprit du cinéaste français. Avec une trentaine de longs-métrages à son crédit, le réalisateur (1933-2004) a laissé un héritage cinématographique dans lequel les comédies et les films populaires dominent. Le Magnifique, Cartouche, Tendre poulet, Le Diable par la queue ou encore Le Bossu… Autant de pellicules qui témoignent d’un temps où le divertissement n’était pas encore devenu l’ennemi du cinéma d’auteur.

Dans un très bel ouvrage intitulé Philippe de Broca, un monsieur de comédie, aux Editions Neva, Philippe Sichler et Laurent Benyayer brossent un portrait en creux richement documenté du cinéaste, notamment en faisant par

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00