La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Lionel Baier pique sa crise migratoire

Le cinéaste suisse explore notre rapport ambigu à la crise des migrants dans une satire singulière

Isabelle Carré et Théodore Pellerin, un duo mère-fils qui se retrouve sur fond de crise migratoire. © Pathé Films
Isabelle Carré et Théodore Pellerin, un duo mère-fils qui se retrouve sur fond de crise migratoire. © Pathé Films

Olivier Wyser

Publié le 20.09.2022

Temps de lecture estimé : 5 minutes

Partager cet article sur:

La Dérive des continents » Isabelle Adler est une fonctionnaire de l’Union européenne détachée à Catane, en Sicile, pour gérer l’afflux de migrants. Mais tandis que le député identitaire Matteo Salvini vocifère sur les écrans – nous sommes au début 2020 – et que les corps d’enfants s’échouent sur la plage, elle doit préparer une «visite improvisée» du couple Emmanuel Macron – Angela Merkel. Deux envoyés gouvernementaux des plus cyniques, un Français et une Allemande, assistent Isabelle dans les préparatifs: castings de migrants ne parlant si possible pas trop bien français, sélection des endroits télégéniques, à savoir suffisamment insalubres pour faire vrai, gestion de la gestuelle…

La Dérive des continents (au sud) analyse notre rapport &a

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11