La Liberté

Notre père, qui êtes odieux

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Bartosz Bielenia porte magistralement La communion de sa présence magnétique. © Xenix Film Distribution
Bartosz Bielenia porte magistralement La communion de sa présence magnétique. © Xenix Film Distribution
Notre père, qui êtes odieux
Notre père, qui êtes odieux
Partager cet article sur:
12.02.2020

Jan Komasa filme la foi à hauteur d’homme dans un film superbe, maîtrisé et profond

Olivier Wyser

La communion » Emouvant, drôle, déstabilisant, beau, choquant, lumineux, pessimiste… La communion est un grand huit de sensations qui laisse en bouche un goût qui dure longtemps. Très longtemps. Le film du Polonais Jan Komasa – nominé aux Oscars dans la catégorie du Meilleur film étranger – fait en effet des miracles avec une économie de moyens on ne peut plus louable et une justesse de ton des plus rares.

Daniel a 20 ans. Ce petit voyou aux yeux d’un bleu clair comme de l’eau bénite se découvre une vocation spirituelle dans un centre de redressement pour jeunes. Hélas pour lui, son casier judiciaire l’empêche de rentrer au séminaire. Une fois libéré sur parole, il traverse sa Pologne natale pour travailler dans une menuiserie à l’autre bout du pays. A la suite d’un concours de circonstances, on le prend pour l

Même sujet
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00