La Liberté

Phase IV, le trésor caché du magicien Saul Bass

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Partager cet article sur:
11.07.2020

Cinéma » Seul long-métrage de ce réalisateur intrépide, le légendaire film fantastique, sur lequel plane l’ombre de 2001, est enfin réédité.

Sachez-le, un jour ou l’autre cet homme-là vous en a mis plein les yeux. Graphiste de génie, Saul Bass (1920-1996) a, entre autres travaux, signé les génériques de très nombreux longs-métrages qui ont fait l’histoire du cinéma. Les ouvertures affolantes de chefs-d’œuvre d’Alfred Hitchcock comme Sueurs froides, La Mort aux trousses, Psychose, c’est lui. Celles, tout aussi inoubliables, de Spartacus (Stanley Kubrick), de West Side Story (Robert Wise) et de Casino (Martin Scorsese) aussi. Dans ce domaine comme dans celui de l’affiche de film (L’homme aux bras d’or d’Otto Preminger, Shining de Stanley Kubrick), Bass demeure une légende inégalée.

Ce que le monde sait moins en revanche, c’est que ce magicien de l’image se muait parfois en réalisateur intrépide attiré par les expérimentations tous azimuts. Entre 1964 et 1984, Bass s’est

suivez-nous sur insta

 

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00