La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Sortie cinéma: «Elvis», orgie son et lumière

Baz Luhrmann propose un biopic d’Elvis Presley, spectacle foutraque mais grandiose

Austin Butler est un Elvis Presley plus vrai que nature. © Warner Bros.
Austin Butler est un Elvis Presley plus vrai que nature. © Warner Bros.

Olivier Wyser

Publié le 21.06.2022

Temps de lecture estimé : 3 minutes

Partager cet article sur:

Elvis » La subtilité n’est pas la qualité principale de Baz Luhrmann. Le réalisateur australien l’a maintes fois prouvé dans ses films, tous plus incandescents et outranciers les uns que les autres (Roméo + Juliette, Moulin Rouge). D’une certaine façon, il était logique que ce soit lui qui s’attaque au très attendu biopic d’Elvis Presley, tant la vie du King est elle-même un TGV lancé à 300 km/h sur les montagne russes du succès et de la célébrité.

Simplement intitulé Elvis, ce long-métrage narre chronologiquement la vie du chanteur, de son enfance pauvre à Tupelo, dans le Mississippi, à ses dernières années passées dans l’opulence des hôtels de Las Vegas, en passant par son ascension dans le monde du rock’n’roll et du cinéma, cornaqué par son sulfu

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11