La Liberté

Thiel le rouge, bête noire helvétique

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Reynold Thiel, alias l'agent très discret "Thiel le rouge" © Louise Productions
Reynold Thiel, alias l'agent très discret "Thiel le rouge" © Louise Productions
Partager cet article sur:
24.11.2020

Un documentaire retrace le parcours de Reynold Thiel, personnage des plus secrets de notre histoire

Olivier Wyser

Thiel le rouge » Il se nommait Reynold Thiel mais on le surnommait Thiel le rouge. Ce Neuchâtelois est décédé en 1963 dans un accident au décollage d’une caravelle Swissair, à Kloten. On retrouve dans les décombres son portefeuille. Il est inconnu du grand public mais pas de la police politique qui a sur lui un épais dossier. Homme d’affaires, couturier, pianiste virtuose et compositeur, Reynold Thiel brouillait les pistes. Militant communiste, il l’était. Espion? Peut-être bien… Les limiers confédérés sont sur sa trace depuis les années 1930 mais ont bien du mal à démêler les fils de l’histoire. Thiel s’est en effet battu en Espagne dans les Brigades internationales, puis a résisté aux nazis en France avant de devenir un homme d’affaires énigmatique voyageant à Moscou, Pékin et Bucare

Même sujet
Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00