La Liberté

Un blouson à la coupe impeccable

Comme il aime à se le rappeler, Jean Dujardin a vraiment «un style de malade» dans Le Daim et ce n’est pas Adèle Haenel qui dira le contraire. © Praesens
Comme il aime à se le rappeler, Jean Dujardin a vraiment «un style de malade» dans Le Daim et ce n’est pas Adèle Haenel qui dira le contraire. © Praesens
09.07.2019

Obsédé par sa veste en daim, Jean Dujardin sombre dans la folie. Bienvenue chez Quentin Dupieux

Olivier Wyser

Le Daim » Comme dirait Clint Eastwood, «le monde se divise en deux catégories…» Ceux qui admirent les films étranges et farfelus de Quentin Dupieux et ceux qui quittent la salle après 10 minutes pour les mêmes raisons. Autant l’écrire tout de suite, Le Daim, présenté ce printemps à Cannes à la Quinzaine des réalisateurs, ne va pas forcément réconcilier les amoureux du style et ses détracteurs. Ceux qui ont adoré Au Poste! l’année dernière ou encore Réalité en 2014 seront aux anges. Les autres resteront vraisemblablement toujours hermétiques au charme du réalisateur barbu. Car Quentin Dupieux continue sa petite entreprise systématique d’élagage du «cinéma à papa» en le passant à la moulinette de l’absurde.

.embed-container { position: relative; pa

Même sujet
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00