La Liberté

Un polar prometteur mais artificiel

Cristi, flic corrompu et surveillé, quitte le Roumanie pour apprendre le langage des siffleurs. © Filmcoopi
Cristi, flic corrompu et surveillé, quitte le Roumanie pour apprendre le langage des siffleurs. © Filmcoopi
Partager cet article sur:
15.01.2020

Les Siffleurs » Le titre original La Gomera fait référence à une îles de l’archipel espagnol des Canaries sur laquelle est encore utilisé le silbo (le sifflement), l’une des dernières langues sifflées au monde. Non seulement le cinéaste roumain Corneliu Porumboiu (Police, Adjectiv) y situe une partie de son récit mais il fait également utiliser ce curieux mode de communication à ses personnages. En effet, lorsque le policier corrompu Cristi est surveillé et mis sur écoute par sa hiérarchie qui le soupçonne de trafiquer avec le caïd local, il quitte Bucarest et rejoint La Gomera pour y apprendre le silbo. Mais comme une grosse somme d’argent est en jeu, qu’à peu près tout le monde joue justement un double jeu et que peu ont de scrupules ou même d’égard pour autrui, la situation va sérieusement s’enven

Même sujet
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00