La Liberté

Un très élégant pamphlet

L'esthétique du long-métrage d'Albert Dupontel (à g.face à Nahuel Pérez Biscayart) rend hommage aux films du début du XXe siècle, colorisés a posteriori. © Pathé
L'esthétique du long-métrage d'Albert Dupontel (à g.face à Nahuel Pérez Biscayart) rend hommage aux films du début du XXe siècle, colorisés a posteriori. © Pathé
24.10.2017

Avec Au revoir là-haut, Albert Dupontel signe une fresque historique grinçante et foisonnante. Interview.

Olivier Wyser

Au revoir là-haut » Soldats français réunis par hasard dans les tranchées de la Guerre de 1914-1918, Albert, un modeste comptable, et Edouard, un dessinateur de génie devenu une gueule cassée, ne parviennent pas à se réinsérer dans la société à l’issue du conflit. Traumatisés, défigurés et très remontés contre cette société ingrate qui ne sait pas quoi faire d’eux, les deux Poilus décident de monter une arnaque aux monuments aux morts. Dans la France des années folles, l’entreprise va se montrer dangereuse et spectaculaire. Albert Dupontel porte à l’écran avec maestria le roman de Pierre Lemaitre (Prix Goncourt 2013). Rencontre avec le trublion le plus audacieux et drôle du cinéma français.

Quel est l’apport des masques, des effets visuels et des coloristes &a

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

Même sujet
Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00