La Liberté

Une romance à la coréenne

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Kim Jong-kwan est une icône du cinéma indépendant en Corée du Sud. © Alain Wicht
Kim Jong-kwan est une icône du cinéma indépendant en Corée du Sud. © Alain Wicht
Une romance à la coréenne
Une romance à la coréenne
Une romance à la coréenne
Une romance à la coréenne
Partager cet article sur:
24.07.2021

Invité du Festival international de films de Fribourg (FIFF), le cinéaste coréen Kim Jong-kwan présente Josée en compétition internationale

Olivier Wyser

Festival de films » Avec le succès planétaire de Parasite de Bong Joon-ho, le cinéma de Corée du Sud est aujourd’hui devenu incontournable. Les cinéphiles le savent depuis de nombreuses années et le grand public occidental le découvre: le Pays du matin calme possède une cinématographie riche et variée, du blockbuster musclé au film historique en passant par le thriller.

C’est dans le genre du film romantique que se distingue Kim Jong-kwan, invité cette semaine du Festival international de Fribourg (FIFF). Le jeune quadragénaire est dans son pays une véritable institution du cinéma indépendant, reconnu notamment pour ses (très) nombreux courts-métrages. Il présente à Fribourg en compétition internationale Josée, son quatrième long-métrage. Un mélodrame pur jus qui raconte avec d&eacu

Même sujet
Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00