La Liberté

Vers la parité femmes-hommes, an 2

La comédienne Sand Van Roy, qui a porté plainte contre Luc Besson, était sur les marches dimanche soir. © Keystone
La comédienne Sand Van Roy, qui a porté plainte contre Luc Besson, était sur les marches dimanche soir. © Keystone
20.05.2019

Thierry Jobin*

C’est probablement à Cannes qu’on remarque le plus fortement l’extraordinaire changement de mentalités qui a cours depuis l’explosion du scandale Harvey Weinstein en octobre 2017. On se souvient de la montée des marches, l’an dernier, de 82 réalisatrices, comédiennes et autres professionnelles représentant les 82 seules femmes dont les films furent sélectionnés en sept décennies de Croisette, contre 1688 hommes… L’image fut symbolique. Elle aurait pu le rester.

Sauf que non: le mouvement s’est intensifié, de nombreux festivals (dont, en Suisse, Locarno, puis Fribourg et enfin Nyon) ont signé la charte de parité que Cannes signa alors en tout premier et, en espérant que cela dépasse le domaine du cinéma bien vite, les avancées se sont intensifiées sur tous les fronts. Ça se sent ici chaque jour et, par

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

Même sujet
Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00