La Liberté

Gertsch uni à Gauguin et Munch

Triptyque Schwarzwasser, 1992 (237 x 555 cm). © Franz Gertsch
Triptyque Schwarzwasser, 1992 (237 x 555 cm). © Franz Gertsch
12.06.2019

Neuf xylographies géantes du Bernois côtoient plus de 70 gravures des maîtres français et norvégien

Andrée-Marie Dussault

Beaux-arts » Pour célébrer ses 90 ans, Franz Gertsch s’offre une exposition au Musée d’art de la Suisse italienne (MASI): Gertsch – Gauguin – Munch: Cut in Wood. Jusqu’au 22 septembre, on peut admirer neuf de ses monumentales xylographies – estampes réalisées par gravure sur bois. L’exposition inclut également quelque 70 gravures de petits formats de Paul Gauguin (1848-1903) et d’Edvard Munch (1866-1944) que Franz Gertsch considère comme des «révolutionnaires» d’un art ancestral.

L’accrochage conjoint d’œuvres des deux grands maîtres permet d’apprécier un versant moins connu de leur production. Tous deux ont utilisé la gravure – une façon de reproduire leurs œuvres rapidement – en reprenant des thèmes de leurs toiles, comme Le Baiser (1902) de Munch et plusieurs scènes tahitiennes de Gauguin, présentés à Lugano.

En conférence de presse, Tobia Bezzola, directeur du MASI et co-commissaire de l’exposition avec Gertsch lui-même, souligne la technique «inédite, voire unique

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00