La Liberté

L’ Hyperflux selon Pierre-Yves Massot

L’ Hyperflux selon Pierre-Yves Massot
L’ Hyperflux selon Pierre-Yves Massot
Une des images du projet Hyperflux de Pierre-Yves Massot. © Pierre-Yves Massot
Une des images du projet Hyperflux de Pierre-Yves Massot. © Pierre-Yves Massot
10.10.2019

Le photographe expose une trentaine d’images au Musée gruérien et inaugure ainsi le Mur blanc

Tamara Bongard

Bulle » C’est un triple vernissage que vivra mercredi soir le Musée gruérien: celui d’Hyperflux, de PPAF et du Mur blanc. Hyperflux est le nom de l’accrochage de la trentaine d’images que Pierre-Yves Massot a collectées, en oscillant entre le documentaire et une approche plus subjective. PPAF est l’association des photographes professionnels fribourgeois, créée en juin dernier, qui compte une cinquantaine de membres (la majorité des pros du canton) et qui présente ici sa première exposition. Et le Mur blanc est un espace de 9 mètres de long que l’institution bulloise laisse à son entrée pour mettre en valeur le travail photographique de PPAF. Interview de Pierre-Yves Massot, membre du comité de l’association.

Pourquoi avez-vous ressenti ce besoin de créer PPAF?

Pierre-Yves Massot: L’association est née à la suite d’une exposition collective de photographes, 2 m2, au Musée de Morat. C’était une belle expérience. A la fin, nous avons eu une tab

Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00