La Liberté

La langue se brasse et s’embrasse

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
La langue est parfois très très concentrée, comme un bouillon cube, dans des slogans amusants, percutantset parfois dérangeants. Alain Wicht
La langue est parfois très très concentrée, comme un bouillon cube, dans des slogans amusants, percutantset parfois dérangeants. Alain Wicht
Partager cet article sur:
29.10.2020

L’association Semaines de la lecture interroge le français dans une exposition évoquant une brasserie

Tamara Bongard

Fribourg » Une petite soif de littérature à étancher? Un mot sur le bout de la langue qui chatouille les papilles? Une envie de lire sans ou avec pression? Pour sa nouvelle exposition, l’association Semaines de la lecture transforme l’Espace 25, sur le boulevard de Pérolles, à Fribourg, en brasserie éphémère de mots. Ouverture prévue demain.

La Brasserie au bout de la langue, comme toutes les actions de l’association, veut promouvoir la lecture auprès de tous, dans un esprit joyeux. Elle a choisi une métaphore qui parlera au cœur et aux tripes des Fribourgeois, la bière. «La langue se brasse, se met en scène avec sa diversité, ses goûts et ses saveurs. La brasserie est un lieu pour tous», souligne Françoise Vonlanthen, co-conceptrice de l’exposition avec quatre autres membres de l’association. La scénog

Même sujet
Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00