La Liberté

La «terrible» et «cruelle» bête à corne

Rhinocéros ­indien, Rhina trône au cœur d’un décor digne de ­Bollywood.  © Alain Wicht
Rhinocéros ­indien, Rhina trône au cœur d’un décor digne de ­Bollywood. © Alain Wicht


13.10.2017

Le rhinocéros, qui fascinait déjà les Romains, est à l’honneur au Musée d’histoire naturelle

Aude-May Lepasteur

Fribourg »   «C’est le second ennemi naturel de l’éléphant. Il aiguise sa corne contre des pierres pour se préparer au combat, et dans le duel, il vise surtout le ventre, où il sait que la peau est plus tendre. Il a la longueur de l’éléphant, les pattes beaucoup plus courtes, la couleur du buis.» Mais quel est donc le monstre cruel que décrit en ces mots Pline l’Ancien, dans sa monumentale Histoire naturelle? Le terrrrible, l’effroyaaaaable, l’horriiiiible… rhinocéros.

«C’est vrai que Pline l’Ancien ne lui a pas fait un cadeau avec ce texte», sourit Catherine Pfister Aspert, l’une des curatrices de l’exposition Rhinostar au Musée d’histoire naturelle de Fribourg, dont le vernissage a lieu ce soir. Sanguinaire, le rhinocéros? L’homme du XXIe siècle peine à le croire, lui qui

La lecture de cet article requiert un accès numérique

Lire cet article

et accéder à l'ensemble du site de La Liberté :

CHF 2.70

Valable 24 heures pour l'ePaper,
tous les articles,
les archives depuis 2006

Je suis déjà abonné à La Liberté en version numérique

Connexion sur mon compte
Mot de passe oublié ?
Découvrez nos offres
Offres abonnements La Liberté

Accéder en tout temps à nos contenus numérique grâce aux abonnements Premium (papier + numérique) et Numériques

Premium
Découverte dès
Fr. 19.00/mois
Numérique
Découverte dès
Fr. 13.00/mois
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / Case postale 208 / 1705 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00