La Liberté

Matérialités visqueuses

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Un extrait inédit de la série Soon Liquid, qui paraîtra dans Etat des choses. Julie Folly
Un extrait inédit de la série Soon Liquid, qui paraîtra dans Etat des choses. Julie Folly
Partager cet article sur:
11.02.2021

Entre photographie et pornographie, Julie Folly explore l’imaginaire corporel

Maxime Papaux

Fribourg » Récemment diplômée de la Formation supérieure en photographie du CEPV (Vevey), la photographe fribourgeoise Julie Folly nous accueille à Fri Art, où elle est actuellement chargée de communication, pour nous raconter son travail plastique sur les matérialités organiques. Son esthétique de la chair qui se consomme et se corrompt s’ancre dans une fascination du corps dont elle perce les entrailles pour nous en exposer le dedans: «Visuellement, l’intérieur de notre corps est un peu inconnu. A travers mes macrophotographies, j’essaie de recréer un imaginaire de cette intériorité», explique-t-elle. Les visions sensorielles que traduit cet univers onirique, contrasté et aqueux attirent autant qu’elles dérangent.

«Dans ma photographie, je travaille mes œuvres par couches. C’est aussi comme ça q

Même sujet
Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00