La Liberté

Palmiers au pied des glaciers

An invitation to Disappear en phase de montage, au barrage de Mauvoisin. © Studio Bonnardot
An invitation to Disappear en phase de montage, au barrage de Mauvoisin. © Studio Bonnardot
24.08.2018

En Valais, le plasticien Julian Charrière croise les enjeux écologiques de 1818 et ceux d’aujourd’hui

Samuel Schellenberg

Barrage de Mauvoisin » Avec l’artiste morgien Julian Charrière, l’écho porte. Et plutôt loin, des glaciers alpins aux plantations du sud-est asiatique, voire carrément d’une époque à l’autre. En témoignent ses superbes photos de palmiers colorés posées durant l’été sur le couronnement du barrage valaisan de Mauvoisin, au fond du val de Bagnes; au même titre qu’une vidéo immersive à découvrir couché sur des nattes quelques villages plus bas, au Châble.

Coorganisé avec la Kunsthalle de Mainz, la proposition s’appelle An Invitation to Disappear. Une «invitation à disparaître» qui serait la traduction de Tambora, nom du plus fameux des volcans indonésiens. Celui dont l’éruption, en avril 1815, priva d’été de nombreuses régions du globe,

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

Même sujet
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00