La Liberté

Sans limite avec Esther Stocker

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
«On voit mieux le paradoxe en noir et blanc», assure l’artiste. © Alain Wicht
«On voit mieux le paradoxe en noir et blanc», assure l’artiste. © Alain Wicht
Partager cet article sur:
05.12.2019

L’artiste autrichienne propose une expérience visuelle et spatiale inédite

Adeline Favre

Fribourg » Née à Silandro en Italie, Esther Stocker vit et travaille à Vienne. Lauréate 2019 du Prix Aurélie Nemours, elle expose régulièrement son travail dans des musées et institutions en Europe et aux Etats-Unis. Elle prend ses quartiers d’hiver à la galerie Saint-Hilaire de Fribourg jusqu’en janvier.

Son travail est basé sur le motif de la grille et la répétition de formes géométriques créant des lignes dynamiques. Elle explore la relation entre chaos et ordre, réalité et fiction, avant-plan et arrière-plan. Ses installations plongent le public dans un espace sans limites, testant les frontières formelles et les structures spatiales.

Le processus est essentiel

Elle se considère comme peintre avant tout. Les idées pour ses installations spatiales émergent de ses peintures. Ici, ses tableaux répètent le motif du carré tout en perturbant l’œil par le décalage et la rotation. Ce qui l’intéresse, c’est comment la complexité émerge de formes simples. «La géométrie est da

suivez-nous sur insta

 

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00