La Liberté

Sur les pas de l’être humain

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Les trois 
artistes 
présentés 
au Vide-Poches 
explorent 
l’humain 
par l’art. © 
Alain Wicht
Les trois 
artistes 
présentés 
au Vide-Poches 
explorent 
l’humain 
par l’art. © 
Alain Wicht
Partager cet article sur:
08.10.2020

Julien Carpi, Pascal Mollard et Hans Schöpfer exposent au Vide-Poches

Adeline Favre

Marsens » Les trois artistes présentés au Vide-Poches de Marsens explorent l’humain par l’art. Le premier, Hans Schöpfer, professeur d’université à la retraite, propose des sculptures tirées de ses différentes séries. Ses œuvres en blanc et noir côtoient ainsi une série sur l’histoire. L’artiste a par exemple sympathisé avec les ouvriers du pont de la Poya, et pu récupérer des matériaux. Il leur redonne une seconde vie, sculpturale. Ailleurs, une pierre de la Basse-Ville de Fribourg incarne une ruine.

Il emploie également des pierres ramenées de ses voyages dans le tiers-monde. «La pierre a joué un grand rôle dans la culture humaine. C’est la première sculpture!» sourit-il. Il crée des œuvres qui bougent: «Contrairement à Tinguely, je n’aime pas

Même sujet
Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00