La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

André Ourednik, futur liquide

Dans un roman déconcertant, ce data scientist à l’âme de poète imagine un avenir où la mémoire devient fluide. On hésite entre génie et folie

Né à Prague, ce polyglotte nourrit 
sa ­pensée 
de ­poésie et ­d’informatique, de géographie et de ­philosophie. © Alain Wicht
Né à Prague, ce polyglotte nourrit 
sa ­pensée 
de ­poésie et ­d’informatique, de géographie et de ­philosophie. © Alain Wicht

Thierry Raboud

Publié le 14.10.2017

Temps de lecture estimé : 5 minutes

Partager cet article sur:

Portrait »   «Un sujet complexe est un sujet enchevêtré. Les pensées qui le traversent sont trop nombreuses pour être suivies toutes en même temps.» Voilà André Ourednik. Un esprit encyclopédique démultiplié. Une âme de poète désillusionné. Une amplitude consciente où l’on s’égare. Alors il faut, pour esquisser le personnage, se résoudre à cette définition sous l’article «Complexité» du Wikitractatus, l’erratique traité métaphysique qu’il publiait en 2014.

A la vue de cet invraisemblable objet éditorial, on se disait déjà: ce type est un cinglé ou alors un génie. Il publie aujourd’hui un roman intitulé Omniscience, et on le rencontre pour lever le doute, comprendre le terreau d’une pensée aussi luxuria

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • pictogramme abonné La Liberté Un regard sur la guerre

    Evgenia Belorusets » L’écrivaine et photographe publie la chronique qu’elle a tenue du premier jour de l’attaque russe à son départ de Kiev début...
  • pictogramme abonné La Liberté Un home invisible

    Plusieurs romans mettent en scène des héros du troisième âge plutôt funky. Notre sélection de seniors en or pour passer un bon mois d’août
  • pictogramme abonné La Liberté Une inextinguible soif de vengeance

    Émoi adolescentClaque littéraire originelle, découverte d’univers artistiques inconnus, les journalistes culturels de La Liberté se souviennent de leur premier...
  • pictogramme abonné La Liberté Vengeance ou pardon

    Roman » Dans Tu seras mon père, le Genevois Metin Arditi aborde le terrorisme en Italie durant les années 1980. Renato, le personnage principal, a sept ans...
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11