La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Buti, jardiner, composer

Porté par le succès du Milieu de l’horizon, l’écrivain lausannois publie un nouveau roman dans lequel il cultive son art comme d’autres leur jardin

Alors que son précédent roman est porté au cinéma, Roland Buti publie avec Grand National un petit chef-d’œuvre de suggestion. © Sébastien Agnetti
Alors que son précédent roman est porté au cinéma, Roland Buti publie avec Grand National un petit chef-d’œuvre de suggestion. © Sébastien Agnetti

Thierry Raboud

Publié le 21.09.2019

Temps de lecture estimé : 4 minutes

Partager cet article sur:

Littérature » «Si vous possédez un jardin et une bibliothèque, que souhaiter d’autre?» Ainsi rêvassait Cicéron, qui ne croyait pas si bien saisir Roland Buti. Cultivant l’art d’écrire comme un voltairien cultive son lopin, le romancier jardinier élève des œuvres vivaces, enracinées dans le terreau de l’autobiographie et qui, de boutures en rempotages, finissent par fleurir. L’une a poussé jusqu’à traverser l’horizon, on y reviendra. Quant à la dernière, Grand National, elle a éclos cet automne.

Il bine, il sarcle, il palisse, Roland Buti. Puis naissent les livres quand monte la sève. «Je passe énormément de temps dans mon jardin, c’est là que me viennent les idées», confie l’auteur lausannois. Historien de formation, il sait que ces lieux clos, qu’ils soient d’Epicure ou de Babylone, sont le royaume de l’intime et de l’imaginaire. Hors du monde, on y a de tout temps réinventé le monde. Derrière ces haies vives: les fruits mûrs de l’imagination qu’il cueille aujourd’hui avec

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • pictogramme abonné La Liberté Sarah Bernhardt, fauve qui peut

    Régine Detambel » Dans un très beau roman, l’écrivaine française dresse un portrait vif de la grande tragédienne française, disparue il y a tout juste cent...
  • pictogramme abonné La Liberté De la difficulté d’être femme

    Joseph Roth » Ce court roman fut écrit il y a un siècle par le grand écrivain autrichien, ami de Zweig, Joseph Roth. Il est pourtant d’une modernité folle....
  • pictogramme abonné La Liberté Europe, nid d’espions

    Philippe Mouche » «La langue de l’Europe, c’est la traduction», a dit l’écrivain Umberto Eco. Son confrère Philippe Mouche le prend au mot. Son roman Bons...
  • pictogramme abonné La Liberté Eloge de l’ici-bas

    Jean Prod’hom » On commence par souligner une phrase, puis l’autre, puis le livre entier presque. Déjà, de son Novembre en 2018, on écrivait qu’il eût fallu,...
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11