La Liberté

D’une canopée à l’autre

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
D’une canopée à l’autre
D’une canopée à l’autre
Partager cet article sur:
30.05.2020

Nimrod » «Entre la canopée africaine et la canopée parisienne», promet La Traversée de Montparnasse, de l’écrivain Nimrod. Et c’est entre deux territoires, la Côte d’Ivoire et la France, que l’identité du narrateur, Kouassi, cherche à se poser. Orphelin recueilli par des notables ivoiriens, Kouassi se rappelle ses racines, précise leurs contours alors que, jeune adulte, il compare le climat du XVIe arrondissement de Paris, où on a fini par le connaître, et celui de Montparnasse, où il est anonyme.

L’écrivain utilise à la perfection l’image de la forêt. D’Afrique ou de Boulogne, elle constitue un trait d’union pour Kouassi: «Je me rends compte que je suis demeuré un forestier», dit celui qui n’a vécu qu’en ville, d’Abidjan à Paris. Kouassi s’avère fort parisien lorsqu’il présente ses amis. Tout se passe bien pour ce dandy, jusqu’à ce qu’il soit embarqué dans une affaire de graffitis qui aveuglent une vitrine d’opticien. Comme quoi des lunettes ne suffisent pas pour mieux voir

Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
  • pictogramme abonné La Liberté Léman slave

    Editrice tournée vers le grand Est, la lacustre Fanny Mossière est aussi une...

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00