La Liberté

De Budapest à Trieste

12.10.2019

Giorgio Pressburger » Né en 1937 à Budapest, il s’est retrouvé comme beaucoup de ses compatriotes sur le chemin de l’exil en 1956. Trouvant refuge en Italie, Giorgio Pressburger s’est installé à Trieste et a adopté l’italien comme sa langue d’écriture. Décédé en 2017, il s’était déployé dans le roman, l’essai, la mise en scène de théâtre et d’opéra ou la création d’émissions radiophoniques. Une bonne occasion de découvrir l’univers de cet Italien issu de la Mitteleuropa nous est offerte par un recueil de ses nouvelles triestines. Histoire de plonger dans une atmosphère empreinte de tristesse autour de solitaires confinés dans leurs intérieurs fanés.

A l’image de l’ingénieur Taussig, un veuf retraité, sans enfants, qui héberge toutefois son neveu. Or celui-ci se suicide, laissant Taussig désemparé. Sa femme de ménage devient la consolatrice du vieil homme, qui disparaît à son tour. Un jour surgit le notaire qui déclare la domestique héritière universelle du défunt. La voilà t

Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00