La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Docteur Bärfuss, ce joyeux malgré tout honoré par l'Université de Fribourg

L’autodidacte fait son retour à Fribourg en écrivain majeur pour y recevoir d’académiques honneurs

A la vingtaine, Lukas Bärfuss a travaillé dans une librairie fribourgeoise. © Keystone
A la vingtaine, Lukas Bärfuss a travaillé dans une librairie fribourgeoise. © Keystone

Thierry Raboud

Publié le 11.11.2022

Temps de lecture estimé : 6 minutes

Partager cet article sur:

Littérature » Un jour, il l’a proclamé et cela a valu tout diplôme: je suis écrivain. «Je n’ai pas fait d’études car je devais gagner ma survie. Alors comme je ne pouvais pas m’inventer chirurgien, c’est l’une des seules possibilités que j’ai trouvées pour dépasser ce statut. Etre écrivain, il suffit de l’affirmer. Et ce sont les livres qui m’ont sauvé.»

Vaines, parfois, ces professions de foi chez les raconteurs d’histoires. Mais Lukas Bärfuss n’endosse pas l’attirail rédempteur du poète maudit. Au fil d’une jeunesse sans père ni domicile fixe, il a érigé la lecture comme ossature, non comme posture, voilà tout. Puis l’écriture fut son aventure. Et le diplôme a fini par s’imposer de lui-même: l’auteur alémanique recevra

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11