La Liberté

Éditer, un métier

Éditer, un métier © Alain Wicht
Éditer, un métier © Alain Wicht
Éditer, un métier
Éditer, un métier
18.08.2018

C’est déjà la rentrée littéraire! Comme chaque année, elle charrie son lot de chefs-d’œuvre, mais aussi de mauvais romans. Que fait l’éditeur?

Thierry Raboud

Enquête » A chaque rentrée littéraire, cette même impression: il se publie trop de mauvais livres. Des romans que l’on referme avec le sentiment qu’il y aurait eu mieux à écrire, que la structure du texte, son rythme, sa syntaxe voire son orthographe auraient mérité plus de soin. Mais que fait l’éditeur? A l’heure où toujours plus d’auteurs se tournent vers l’autoédition, à quoi sert encore cet intermédiaire entre l’œuvre et le lecteur?

«L’éditeur est un peu un marchand d’art. Son rôle est d’évaluer la capacité d’un artiste à rencontrer un public, puis de l’accompagner dans la durée», note Manuel Carcassonne, directeur général des Editions Stock. Un accompagnement avant tout littéraire que défendent les grandes maisons par

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

Même sujet
Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00